Une douceur poétique de Thomas Bekk

J’ai souvent aimé
Longtemps à prouver
Que mon épaule c’est du solide
Vas-y tâtes
Vois-tu, c’est sans danger
Un brin éprouvé
Un peu malmené
Fini par croire qu’à tant donner
On en a abusé
La place se vide
La fanfare clairsemée
Mes plus beaux musiciens
S’en vont jouer le refrain
Sans moi
Dans la rue d’à côté …

Voguer
Voguer

Qu’est ce que j’en fais de ses souvenirs ?
Un tiroir, un casier
Le tout sur clé USB
Ca prend si peu de place
Ce n’est pas la réalité
Ce n’est pas ma réalité

Voguer
Voguer

J’ai mes quelques têtes
Qui voguent à mes côtés
Ces troubles-fêtes
Qui tiennent ma main
Dans la leur
Sans hésiter
Encore combien de temps
Hocherons-nous la tête
En parfaite harmonie ?
Jusqu’au refrain suivant
Cette fois-ci

Voguer
Voguer 🌟 Texte de Thomas Bekk💋

Publié par Jahkadî & Miss-Teekadî

A coup de bonnes vibz, grâce à la touche rudeboy Jahkadî. Et à la touche rêveuse de Miss-Teekadî, leur lien bro-sista met à l'honneur la Street Art. Et ils soulignent, sans modération, la diversité débordante et enrichissante d'artistes de rue.

2 commentaires sur « Une douceur poétique de Thomas Bekk »

Répondre à Thom Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :