Dread Art Locks

Les dreadlocks autrement dit, les mèches de la peur ou bien encore, des rasta, des twist ou des vanilles. Ce terme employé et souvent lié à un style, est bien plus que cela. Puisque hormis l’aspect de cheveux emmêlés et superbement bien entretenus, il y a de la culture et des origines. Tout d’abord en passant par l’Égypte antique, ou les familles richissimes tout comme les députés qui portaient des perruques et coiffures tressées. Comme pour dorer leurs images, entre autres. Notamment aussi dans certains peuples d’Afrique, où c’était et c’est encore, une origine plaisante qui ornerait parfaitement la beauté. Que ce soit pour homme et pour femme, car manipuler le cheveu crépu est tout un art! Mais aussi au Mexique 🇲🇽, dans un rituel aztèque où l’historien William Hickling Prescott se réfèrera aux prêtres. Ces derniers faisants partis du peuple méso-américain au centre du Mexique 🇲🇽 qui portaient des dreadlocks. Au Sénégal 🇸🇳, chez les Wolofs les locks étaient porté par la classe guerrière des Tiedos et des rois. En Jamaïque 🇯🇲, durant les années 1930, le premier mouvement rastafari Young Black Faith eut une emprise naissante auprès de gens marginalisés. En les années 1950, ils cessent de copier la coiffure atypique d’Hailé Selassié, et optent à la place pour les dreadlocks. Cependant, l’origine des dreadlocks reste tout de même perplexe 🤔 et variée. Puisque plusieurs sources révèlent certaines choses de celle-ci, les unes aux autres plus surprenantes. Mais ce qu’on peut en retenir de véritable, d’après la culture rastafarienne les dreadlocks feraient parti d’un des trois voeux de Nazarite, dans le livre 📖 des Nombres. Les Nazarites portèrent des dreadlocks. Ce fut mentionné dans la bible et notamment, Samson qui fut la figure biblique et renommée, il avait sept locks. La perte de sa force est dû au fait, que par méchanceté , on lui aurait coupé ses locks…..! 🤔 FREE-UP

Publié par Jahkadî & Miss-Teekadî

A coup de bonnes vibz, grâce à la touche rudeboy Jahkadî. Et à la touche rêveuse de Miss-Teekadî, leur lien bro-sista met à l'honneur la Street Art. Et ils soulignent, sans modération, la diversité débordante et enrichissante d'artistes de rue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :