Décod’art musical🌞2ème partie💫

« Seul, définitivement » de Marc Lavoine C’est ainsi que les choses se meurent
C’est ainsi que l’amour s’éteint
Il brûle encore comme il demeure
Brûle les lèvres et les mains
Hier est encore aujourd’hui
Il durera aussi demain

Dans des regrets endoloris
Dans le foulard des parfums
Seul définitivement
Balayé par le vent
Secoué en dedans
Allongé sur un banc
Définitivement
Un peu calme un peu blanc

Encore un peu vivant, sans trop savoir comment
Sans trop savoir pourquoi, sans trop savoir pour qui
Mais véritablement, seul définitivement
Seul définitivement

Qu’elle est sublime la solitude vue par Marc Lavoine, en cette chanson. Bien qu’elle illustre aussi de la tristesse, et certains reflets de son âme qui se confie. On peut écouter attentivement cette chanson qui nous prend pleinement au cœur 💓, elle nous fait vibrer et nous fait ressentir une partie de nous. Cette dernière qu’on aurait pu un certain moment égarer inconsciemment. Et pourtant, la solitude mène parfois à des interrogations troubles, ou qui éclairent. Bel hommage à l’aspect solitaire Lavoinien…

« Terminus » du groupe rock 🤘 français, Eiffel Regarde un peu le monde où ton cœur bat
Fais tourner sept fois tes yeux dolce vita
Palpite encore la terre sous nos pas
Trois-deux-un soleil et mur te v’là

Coulez rivières
Hey éléphant
Au loin Mars, Jupiter matent les
hippopotames en slips de souille

Comme à flanc de terre
Le craouige des enfants
Allume encore les matins magiciens

Et de l’univers
À la coccinelle
Dieu que la vie est belle

Tu pourrais même t’y sentir immortel

De manière poétique et cash à la fois, le groupe Eiffel (personnellement, nous les appelons affectivement les petits frères de Noir Désir), ils transmettent des émotions mystiques et poignantes grâce à leurs textes. Leur style musical rock 🤘 amène une touche de sauvagerie agréable et percutante. Puisqu’en cette chanson, parmi tant d’autres, Eiffel lie à l’état brute des émotions qui secouent notre conscience. Et nos façons de voir les choses, avec la touche personnelle de chaque membres du groupe autant les musiciens que le leader. Prenez simplement le temps de l’écouter, de l’analyser et d’en percevoir ce que vous souhaiter voir en elle. Forte de caractère et en émotions !

Changeons maintenant d’univers, avec ce prodigieux Dj Quentin Mosimann. Ce dernier a déferlé la chronique, en sortant un titre qui est gorgé de vérités, aux sonorités électroniques et de par sa voix qui tranche avec audace. Cela fait plus de douze ans, qu’il mène sa carrière de Dj-chanteur. Avec des hauts et des bas, comme tous artistes d’ailleurs, il a su mettre en avant son talent malgré des critiques tumultueuses. Qui peut être l’ont fait flanché, mais il a toujours su batailler face à cela, en pratiquant à travers le monde 🌎 sa passion. Sa raison et façon d’être. Lisez plutôt cet extrait qui est plutôt révélateur, voire intime:

On m’a dit que mes desiderata étaient des idées ratées, mais j’ai de la fuite dans les idées 💡….. Apparemment j’en faisais souvent trop. Pas authentique avec un look androgyne, mi-minet, mi-gothique… -extrait du nouveau titre de Quentin Mosimann « 0utside the box », un mélange de slam-électro.

Quentin Mosimann évoque les surnoms auxquels, on lui avait gratuitement étiqueté : gay, beauf, chanteur à midinettes hystériques ou encore, queutard qui lui ont collés lors de la sortie de son premier album, Duel. 

Notamment, il révèle quelque dessous de sa carrière de DJ, où dans ce titre, il y souligne des aveux confronté à «des radios hypocrites», »des labels dubitatifs» et  «des clubs aux a priori». 

Ce titre est sorti le 14 février 2020, le New Quentin Mosimann is back respect ✊🏽. Ce qu’on en retient en son texte, c’est comme un règlement de comptes avec les rumeurs médiatiques, tous les côtés néfastes qui ont essayé de salir sa carrière. En plus, de se justifier pour oser mettre en avant ses dires face à ses vérités. Sans se mettre au pied au mur, loin de là. Mais pour qu’il se fasse entendre 👂 et considère juste pour sa passion. Un titre rempli de sincérité et d’une osmose inhabituelle. Merci 🙏🏿 Mosimann FREE UP

Publié par Smôzikal & Mary Cerize

A coup de bonnes vibz, grâce à la touche rudeboy Smozikal. Et à la touche rêveuse de Mary Cerize , leur lien bro-sista met à l'honneur la Street Art. Et ils soulignent, sans modération, la diversité débordante et enrichissante d'artistes de rue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :