Changements d’ambiance

Sur un fond de zik bien Old school, aux sonorités hip hop….on vous embarque dans une autre époque…dans un autre univers…certes, c’est presque plus le même aujourd’hui mais il revit toujours. Quoi qu’il se passe, quoi qu’il arrive y a toujours en nous cette vibration de génération qui ne s’oublie pas. En fin de compte….laissez vous guider, par cette générosité qui éveille en court de route, cette envie en vous de revenir à la base des choses. Tic…tac….tac…tic…..le temps, et les années défilent mais ce qui reste encré…reste toujours! Ensuite, on continue cette traversée de l’époque, où l’insouciance régnait en faisant des battles au coin de rues. Vous vous en rappelez ?!…projetez vous quelques images en tête, des quartiers pleins de vie, des box posées à l’épaule qui crachaient du son, des bandes de potes en survêt’, des dégaines à ne plus savoir où donner de la tête…et le plus important, la simplicité du naturel. On avait peu, et pourtant on avait beaucoup bien plus valorisant ,que ce que nous avons aujourd’hui. Du pep’s y en avait bien moins robotisé que maintenant. La culture n’était pas érronnée, pour qui voulait y croire. Frontières ou non, on était tous sur un pied d’égalité, sans que ça soit déséquilibré, pour telles et telles raisons. Pendant que les cons rayaient leurs dents 🦷 sur le plancher, bah nous autres on l’usaient de pas, de sueurs de nos corps dansants à point d’heure. On l’exprimait sur ce plancher, pour nous libérer d’un tas de trucs. Ça y est…vous y êtes ?…on continue alors, à la loyale toujours aussi, on se donnait intelligemment en spectacle. Sans cet aspect compétiteur ou être constamment à la quête de « la première tête « . Pfff loin de là, juste cette sensation où, tout d’un coup tout s’arrête pour vivre la magie d’être passionné. De n’avoir rien à prouver à quiconque, pour se sentir libre. C’est ça libre, oui….toute cette adrénaline spontanée et vécue, qui ne nous a jamais lâché. Ces rencontres que l’on fait ou que l’on croise, ces métissages de classes sociales moyennes pointées souvent du doigt, mais bien plus solidaires qu’autrui..ces rythmes qui deviennent déclencheur de fantaisies qui émoustillent l’esprit, l’âme et le corps qui s’emmêlent fabuleusement. Tout comme l’art de rue, le corps s’exprime grâce à tout ce qui l’entoure et le fait vivre intelligemment. Tout a commencé d’en bas, et finit par monter plus haut. Y a du level mais…à vous d’en juger ! Et pour finir, une note 📝 que beaucoup d’ancien reconnaîtront …je mets la K7 dans le magnéto, je rembobine pour passer…et repasser la séquence que je kiffe tant…une manière de dire que, si il existait un façon de pouvoir revenir en arrière. Beaucoup le ferait …🤜🏿🤛🏼

Jahkadi Miss-Teekadi 🕊 FREE UP



Jahkadi Miss-Teekadî Free Up

Publié par Jahkadî & Miss-Teekadî

A coup de bonnes vibz, grâce à la touche rudeboy Jahkadî. Et à la touche rêveuse de Miss-Teekadî, leur lien bro-sista met à l'honneur la Street Art. Et ils soulignent, sans modération, la diversité débordante et enrichissante d'artistes de rue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :