La street, cette héroïne 🦸‍♀️

C’est en nos quartiers , qu’elle rayonne le plus souvent..et vous savez pourquoi? Car c’est là où tout à commencer, où tout s’est enchaîné. En partant de rien, tout en venant de loin, on sait exactement d’où l’on vient. Elle nous le rappelle chaque jours, non parce que la haine la terrasse de pleins fouets. Non, juste parce qu’elle regorge de vécus , d’expériences de vie et de morales. L’air de rien pour certains qui n’y sont pas nés, ou qui n’y ont jamais mis les pieds, nos dires pourraient semblé presque « prétentieux ». Mais ceux qui nous lisent, diront ou penseront que nous sommes tout autant audacieux, que la plupart des gars de banlieue 🏘. Ce qui nous différencie de la haute société et de ses engagements peu entreprenants, c’est qu’au sein des cités, personne n’est mis de côté pour X raisons. La solidarité, l’unité, la créativité, la sociabilité …tous ces critères là rassemblent les gars et les meufs. Pour ainsi dire, avec le temps, nos frères et nos sœurs. Car en eux, on trouve une lueur d’espoir de pouvoir se donner la chance de croire encore. De croire en cette street qui nous permet, avec le recul en y réfléchissant, de mûrir, de réfléchir et surtout d’évoluer. Elle nous fait percevoir, ce que d’autres essaient de péjorative-ment peu concevoir. Eux ne voient que de la noirceur, dans nos bas-quartiers alors qu’en faite, il y a bien plus de stupeur que nulle part ailleurs. Nul 👎 besoin de se vanter, ou de crier 😱 une quelconque fierté. Juste le fait de se sentir libre, d’opter pour avoir le choix , d’être ce que l’on est, de donner au lieu de prouver, de ressentir autant en se sentant vivre tant qu’on est encore debout…c’est ça qui crée le charisme de la street. Ok , on y galère parfois. Ok, on en traverse des épreuves mais…en elle et grâce à elle, naît des pépites créatives et évoluées. Elles donnent du sens , en puissant en leur essence intérieure comme un moteur de bagnole. Elles innovent, tout simplement leurs œuvres et brillent à travers elles. La street, c’est une manière de pouvoir s’exprimer librement sans exagération, ou aberration. L’argot est un langage, l’attitude « à la one again «  est quelque part un « foutage de gueule » pleinement assumé et pour dénoncer, la simplicité de représenter…

JAHKADÎ & MISS-TEEKADÎ

Publié par Jahkadî & Miss-Teekadî

A coup de bonnes vibz, grâce à la touche rudeboy Jahkadî. Et à la touche rêveuse de Miss-Teekadî, leur lien bro-sista met à l'honneur la Street Art. Et ils soulignent, sans modération, la diversité débordante et enrichissante d'artistes de rue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :